Pro Tools
•Register a festival or a film
Submit film to festivals Promote for free or with Promo Packages

FILMFESTIVALS | 24/7 world wide coverage

Welcome !

Enjoy the best of both worlds: Film & Festival News, exploring the best of the film festivals community.  

Launched in 1995, relentlessly connecting films to festivals, documenting and promoting festivals worldwide.

A brand new website will soon be available. Covid-19 is not helping, stay safe meanwhile.

For collaboration, editorial contributions, or publicity, please send us an email here

User login

|FRENCH VERSION|

RSS Feeds 

Martin Scorsese Masterclass in Cannes

 

Filmfestivals.com services and offers

 

ferid boughedir

2008 NEW YORK JEWISH FILM FESTIVAL WORLD PREMIERE FILM “VILLA JASMIN” PRESS & PHOTO COVERAGE

user
By Maria Esteves - February 9, 2008 The 17th Annual New York Jewish Film Festival (NYJFF), 2008 presented by the Film Society of Lincoln Center and The Jewish Museum World Premiere film VILLA JASMIN, directed by Férid Boughedir was held at the Walter Reade Theater, Saturday, January 20, 6:00 PM. A special Q&A immediately followed with Director Férid Boughedir, moderated by Assistant Curator Andrew Ingall, The Jewish Museum. Based on Serge Moati's novel VILLA JASMIN, is a compelling an...

Bibliographie complète de Ferid Boughedir Directeur artistique des JCC Journées Cinématographiques de Carthage 2006

user
Férid Boughedir, né en 1944, est l'un des plus grands réalisateurs tunisiens. Homme aux multiples talents: il est également critique et historien du cinéma. Son premier long métrage de fiction, Halfaouine, l'enfant des terrasses, reste le film tunisien le plus connu dans le monde. Journaliste à la revue Jeune Afrique depuis 1971, Férid Boughedir est professeur de cinéma à l'Université de Tunis. Il se fait d'abord connaître comme critique cinématographique par ses publications sur ...

Un Été à la Goulette

Le cinéma en Tunisie

user
LE CINEMA EN TUNISIE LE CINEMA TUNISIEN : UNE CINEPHILIE PORTEUSE Le cinéma tunisien est né sur un terreau particulièrement fertile, celui de la cinéphilie et de l’admiration pour les grandes oeuvres du 7ème art mondial. Dès 1922, le précurseur du cinéma tunisien et génial touche-à-tout, Samama Chikly, tournait un court-métrage de fiction ("Zohra") suivi en 1924 d'un moyen- métrage "Aïn el -ghazel" (La Fille de Carthage), devenant ainsi l'un des tout premiers cinéastes "autocht...
gersbach.net